Atelier d’écriture – Nos vies de femmes confinées

Un atelier d’ écriture pour prendre un temps pour soi et se retrouver avec d’autres, pour s’autoriser, a dire, raconter, décortiquer nos vies de femmes , qui avons traversé chacune à notre manière la période de confinement et qui
sommes en train de traverser celle de » l’après « .

Parfois on a envie d’écrire, parfois même on peut sentir une urgence de prendre le stylo ou le clavier, mais on n’a pas l’espace, on ne sent pas légitime… Ou on a envie de le faire ou de continuer à le faire… ensemble !

Un atelier pour tenter, en confiance, de briser nos entraves d’écriture, nos entraves tout court, et d’inventer nos libertés .

La date et les modalités de l’atelier sont encore à déterminer compte tenu des incertitudes du contexte sanitaire et politique.

écrivez-nous pour nous dire si vous êtes intéressée pour participer. dès que nous aurons un petit noyau, nous tâcherons d’organiser les conditions logistiques adéquates !

Causons en plein air !

ça fait quelques semaines qu’on se demande ce qu’on va bien pouvoir faire de tout ça : comment s’en parler ? comment partager ? comment faire commun ?

Et surtout, il arrive rarement des évènements dont tout le monde peut parler. Nous ne l’avons pas tous vécu de la même manière – loin de là, mais nous l’avons tous vécu ! ça donne envie d’aller en parler avec d’autres, qu’on ne connaît pas, avec qui nous n’avons à priori rien de commun… et en fait si !

Alors à quelques uns, à plus d’un mètre de distance, avec des masques, on a décidé d’organiser un recueil de paroles. On installera deux bureaux où déposer ses récits :

– « à cause du confinement, j’ai été obligé.e de… »
– « grâce au confinement, je n’étais pas obligé.e de… »

Tout sera prévu pour que les distances soient respectée et les recueilleur.euses protégées.

Ces paroles feront ensuite l’objet de criées publiques ! Pour un public épars et passant…

ça vous donne déjà des idées ? Vous aussi, vous l’avez vécu…
Vous avez envie d’entendre ce que d’autres ont vécu ?
Rendez-vous place du château, au pied de la cathédrale,
le mardi 19 mai de 17 à 19h

Il était une fois, l’AG Sonia K…

C’était un week-end de mars presque comme les autres, à une exception près, on avait AG !
L’AG ou assemblée générale, pour les gens qui aiment bien les mots complets, c’est un étrange moment. On se rassemble, on regarde le passé et on discute du futur… Bah c’est ce qu’on a fait !
Alors voilà, pour toi et tes yeux curieux quelques souvenirs sortis de nos caboches masquées…

La journée a commencé le matin, un peu comme toutes les journées. Les cloches venaient de sonner la dixième heure et nous nous sommes rassemblé.es dans les locaux Braisés.
Ensemble nous avons pris le temps d’arpenter (lecture collective) le rapport d’activité (et le rapport financier) et ça nous a permis de découvrir plein de choses sur la vie de l’asso. C’était vachement cool et enthousiasmant de voir toutes ces activités passées. Par contre on a appris qu’on avait la mémoire un peu courte !

Une fois le rapport d’activité arpenté et discuté, il était temps de passer au temps de la mascarade ! Car oui, certaines des personnes présentes à l’AG n’avaient pas encore adhéré et par conséquent n’étaient pas encore masquées ! Les masques d’adhésion enfin distribués l’AG pouvait continuer…

Alors on a collectivement fait la grande fresque du bilan moral de l’année qui venait de passer pour voir un peu comment chacun.e se sentait. Ce qu’on en retenait et ce qu’on gardait dans notre boîte à souvenirs. Le bilan moral c’était l’occasion de parler de nos joies et de nos vigilances, un moment pour se regarder ce qui était super cette année là mais aussi jeter un œil sur ce qu’on peut encore améliorer.

La terre de l’année passée retournée, il était temps de temps de planter les nouvelles graines qui allaient pousser ! Parce que se remémorer le passé c’est chouette mais il y a aussi tout un futur à rêver.
Du coup on a un peu discuté et modifié les statuts, baissé le prix de l’adhésion (de 15 à 5€), bougé des virgules dans les documents officiels. Tout le monde était assez d’accord donc c’était vite plié et on a pu entamer le chantier « Rêves, envies, peurs et autres joyeusetés ».

Déjà une chose était sûre, personne n’avait vraiment envie de dissoudre l’asso donc cette possibilité a été rapidement écartée.
On a exploré nos autres possibles, louer un lieu pour ouvrir un café ? Acheter une grande maison avec des copaines pour créer un truc cool à nous ? Créer des kits de salons mobiles pour s’installer et causer partout à Strasbourg et ailleurs ? Investir des lieux emblématiques comme le Molodoï ou Mimir pour faire des cafés d’éduc pop éphémères ? Bref des idées il y en avait plein et ça a ouvert des montagnes de portes et de possibilités et de questions sur comment les réaliser.

En plus de ça on a bien mangé, bien ri, élu une nouvelle Horde (c’est comme le Bureau mais en plus stylé) et puis le sourire aux lèvres on a pédalé direction PAPIER GÂCHETTE !

Papier Gâchette c’est un endroit merveilleux plein d’encre, de créativité et de papier situé derrière la gare, si tu veux en savoir plus
>>> https://papiergachette.blogspot.com/

Car quoi de mieux pour immortaliser cette belle AG que de sérigraphier ensemble une série de cartes postales masquées ?!
On a alors passé une grosse partie de l’après midi à dessiner, colorier, décalquer et masticotter ! C’était assez merveilleux !
Si tu veux voir des photos de nos cartes et de ce super moment clique ici.
Voilà, tu en sais déjà beaucoup sur ce fameux week end du 7/8 mars 2020. C’était beau, c’était rigolo et c’était inspirant. Pour la suite des aventures de Sonia K, elles arrivent bientôt…

La bise confite et à très vite !

En cliquant sur cette image, découvrez le récit en image de cette folle journée :

AG 2020

Image 1 parmi 23

Le matériel de l'assemblée générale est prêt

Fabriquer une affiche sérigraphiée tou.te.s ensemble !

Avez-vous déjà fait de la sérigraphie ? Savez-vous comment ça fonctionne ? Vous avez envie d’essayer  ?

Au programme ce samedi et dimanche :

Imaginer, délirer, dessiner, décalquer, écrire, encourager, observer, découper, coller pour fabriquer les typons de magnifiques affiches sérigraphiées dans les locaux de Papier Gâchette ! Puis imprimer plus ou moins en masse une (voir plusieurs) belle(s) affiche(s) Sonia K !

L’ambiance est délicieuse, on y apprend plein de choses avec une équipe formidable ;o)

Aucun besoin de savoir faire quoi que ce soit au démarrage ! c’est par contre une belle occasion de nous retrouver à faire quelque chose ensemble. On repartira tou.te.s avec notre affiche. Comme ça, même si on décide de dissoudre l’association, on se souviendra de ces belles années ;op

Passez voir, même une heure, que ce soit pour dessiner, comprendre, commenter, faire connaissance ou surtout imprimer dimanche ! Plus on sera e fous, plus on aura d’affiches !

Appelez nous pour être sûr.e.s qu’on est là ! 06 51 01 02 61

Première assemblée générale ! Et création d’affiches !

Une nouvelle année démarre, le contrat de Céline est fini, la subvention européenne est dépensée.

Sonia K est libre de faire ce que bon lui semble !

Il est l’heure de se rassembler, de faire le bilan, de définir ensemble ce qu’on veut que devienne cette association et de l’annoncer au monde !

Pour ce faire, nous vous proposons un week-end complet

les 7 et 8 mars 2020

Assemblée générale + sérigraphie d’une affiche à Papier Gâchette !

Au programme – en parallèle d’un buffet participatif arrosé par l’asso :

– Faire connaissance avec l’association et ses activités en arpentant les rapports avec un bon café à partir de 10h,

à partir de midi :

– Faire connaissance entre nous : nos envies, nos perspectives pour l’association,

– Imaginer plusieurs scénarii pour l’année à venir,

– en choisir un ! et commencer à le réaliser ! notamment en élisant une nouvelle Horde.

Le samedi après-midi et le dimanche

à l’issu des discussions (15h ?), nous irons tou.tes ensemble créer une affiche qui nous permettra d’annoncer au monde le résultat de nos choix !

Imaginer, délirer, dessiner, décalquer, écrire, encourager, observer, découper, coller pour fabriquer les typons de magnifiques affiches sérigraphiées dans les locaux de Papier Gâchette ! Puis imprimer plus ou moins en masse une (voir plusieurs) belle(s) affiche(s) Sonia K !

L’ambiance est délicieuse, on y apprend plein de choses avec une équipe formidable ;o)

Aucun besoin de savoir faire quoi que ce soit au démarrage ! c’est par contre une belle occasion de nous retrouver à faire quelque chose ensemble. On repartira tous avec notre affiche. Comme ça, même si on décide de dissoudre l’association, on se souviendra de ces belles années ;op

Comment – enfin – lire le rapport du GIEC ?

La semaine de l’environnement de Campus vert aura lieu du 23 au 29 mars. Le programme est en construction.

Une envie d’arpentage de rapport du GIEC se profile à l’horizon, avec des étudiant.es de l’asso Plantago. Il y aurait besoin d’accompagnement pour l’animation, des chaud.es ?Des porteurs de paroles sauvages fleurirons aussi durant la semaine, ouvre l’œil !

Retour sur… et appel à porteur de paroles !

Retour sur notre porteur de paroles de samedi dernier (10h-13h30). Nous nous sommes installés en face de l’entrée de rive étoile. Sur la photo vous pouvez voir le dispositif : de la ficelle accrochée à la carriole, à un poteau et à un arbre, des feuilles scotchées sur des cartons, et des marqueurs. Une militante que nous avons rencontrée à la projection à la maison citoyenne nous a filé un coup de main pendant une bonne partie de la matinée.

En tout je dirais qu’on a pu discuter avec une quinzaine de personnes, ce qui est peu vu le temps que nous sommes restés. Mais nous n’étions que deux, c’était une première et ça nous a permis de discuter entre nous. Et puis c’était souvent des discussions intéressante, parfois légères mais souvent percutantes. Nous avons eu affaire à des gens vivant des situations précaires. J’ai ajouté quelques messages à notre publication (à partager massivement ).

Pour la prochaine fois (date à définir) nous pouvons reprendre les 5 ou 6 affiches pour avoir un peu plus de contenu dès le début. On s’est dit qu’une rue ou une place plus petite pourrait nous aider à toucher plus de gens. Et peut-être même que les copain⋅e⋅s de Sonia K seraient prêt à nous aider !

Liens vers d’autres articles sur les porteurs de paroles.

Causerie : Aide-t-on vraiment quand on aide ?

Le 16 janvier on a appris plein de trucs et on s’est posé plein de questions pendant la conférence gesticulée « La politique de la rustine« : aider les quartiers prioritaires, les pauvres, l’Afrique, on est toujours pleins de bonnes intentions. Mais est-ce qu’on aide vraiment ?

Alors pour continuer sur la lancée, se creuser le cervelet et échanger des idées et opinions, Sonia K vous invite à partager une nouvelle Causerie.

Rendez-vous le 18 février à 18h

dans la véranda de la Pérestroïka, 2 rue du Tiergarten.

On s’y racontera comment on a aidé, comment on l’est et puis d’impact à différentes échelles, mécanismes de domination et actions concrètes.

Tu viens ? 

De l’éduc pop dans la Semaine de l’Environnement ?

En Mars, la traditionnelle Semaine de l’Environnement (édition 15?) aura lieu à Strasbourg.

Portée par (l’asso étudiante) Campus Vert (et le réseau Grappe) et en lien avec plein d’assos et collectifs, chaque année les organisateurices sont différent.es.

Les envies déjà exprimées pour cette année

– Porteur de parole, jeux de rôles, arpentages (sur le rapport du GIEC), agriculture, numérique, débats et autoformation d’éducation populaire… etc

Autant de trucs qu’avec Sonia K on sait et peut aussi faire. Alors si t’as envie qu’on s’allie et de te greffer sur une de ces activités, ou d’en proposer d’autres, c’est bienvenu.

Tu peux nous le faire remonter, poser tes questions ou participer à la prochaine réunion d’orga

le jeudi 23 janvier à midi à l’étage du Patio

à bientôt,

Campus Vert

Lecture collective de « Qui suis-je ? » de Jean Klein

L’association Yoga Pluriel a soutenu Sonia K dès ses premiers mois, en lui faisant un don de 1 000€ ! On profite de cet évènement commun pour la remercier !

Yoga Pluriel fait vivre un lieu autour du Yoga. On y travaille très en intériorité, mais il s’agit néanmoins d’un travail sur nos rapports au monde et d’une dynamique collective autour de ce lieu.

Sonia K et Yoga Pluriel vous proposent

un arpentage de l’ouvrage de Jean Klein Qui suis-je ?.

Cette lecture collective se veut être une occasion d’approcher le yoga de manière plus intellectuelle et plus collective. Nos échanges permettront à celles et ceux qui le souhaitent d’ancrer leurs pratiques dans une perspective plus collective et plus « politique » (au sens du lien avec la société) qu’il n’y paraît de prime abord.

Rendez-vous ce dimanche 12 janvier de de 16h à 19h

dans la salle de l’association Yoga Pluriel,

5 rue de Châtenois, 67 100 Strasbourg