« Le 23, on lit » sur la permaculture !

Pour ce premier rendez-vous de notre série « Le 23, on lit ! » nous vous proposons d’arpenter ensemble « Le génie de la permaculture » de Steve Read.

Ce livre va bien au-delà de la permaculture dans le domaine du jardinage. Il nous offre une vision plus large, en considérant la permaculture comme « une science et un art visant à aménager les écosystèmes humains en harmonie avec la nature ». Chacun d’entre nous y trouvera certainement une résonance à son quotidien !

Steve Read est un précurseur en matière de permaculture urbaine et vulgarise cette science depuis des années.

Si vous avez envie d’en apprendre plus sur l’approche globale de la permaculture, les méthodes de conception et de gestion des éléments et surtout de pouvoir en discuter à plusieurs, de partager vos expériences et vos envies, rejoignez-nous

lundi 23 septembre au jardin partagé du Lands’herb

18 rue du Ballon Neudorf à 18h

(solution de repli à proximité en cas de pluie).

Cette rencontre se tiendra dans le cadre de « la Fête des jardins partagés »

Retour sur… L’entraînement Mental

Nous étions 5 au mois de juin a nous être « entraîné mentalement ».  Quelques témoignages et l’envie de poursuivre à la rentrée…

« Les questionnements faisaient écho à ma situation personnelle. Les problèmes ne sont pas figés, on ne reste pas seule avec eux. Merci pour l’animation, la clarté des explications. Je me suis sentie à l’aise. » M.

« En pas tant de temps que ça, on aborde une quantité de choses incroyable ! On ne tombe pas trop dans le psychologisant. ça permet de voir d’autres façons d’avancer. » A.

« Sacrée expérience ! J’ai aimé le cocon douillet pour discuter. J’ai eu quelques difficultés, notamment dans la deuxième phase où il faut « problémer ». Mais je reviendrai pour les vaincre ! C’est bouillonnant de créativité, ça donne le vertige et en même temps c’est stimulant.  » C.

Arpentage jeunesse à la « Montagne Verte Plage »

Il y a quelques mois, le groupe « écrit » a eu envie d’imaginer différents formats de lecture. Pourquoi pas en plein air cet été ? Et pourquoi pas avec des enfants ?

Avec la complicité du centre socio-culturel de la Montagne Verte, nous lançons une expérimentation ce lundi 26 août  : un arpentage jeunesse mis en scène !

L’idée :

  • constituer des groupes de lecteurs de 8-13 ans
  • couper un livre pour la jeunesse en plusieurs partie
  • leur faire lire en groupe
  • leur proposer de mettre en scène au moins leur partie pour restituer
  • et pourquoi pas imaginer la suivante !

Envie de venir lire en famille ? D’écouter le récit mis en scène ? Rendez-vous de 16h à 19h ce lundi 26, 10 rue d’Ostwald, devant le centre socio-culturel.

Retrouvez tout le programme de « Montagne Verte Plage » sur le site du CSC.

 

Vers un évènement à l’automne

Sonia K expérimente depuis un an différentes activités avec le concours de pas mal de bénévoles, 30 à 40 personnes de près ou de loin.

MERCI à elleux !

Mais les énergies sont aujourd’hui un peu éparpillées dans la somme de choses à faire et les différents groupes de travail. Tout le monde ne se connaît pas, d’autres aimeraient aussi faire connaissance !

Sonia K aimerait rassembler toutes ces énergies autour d’un événement cet automne. Elle essayera d’avoir Molodoï le temps d’une journée à rallonge et voir ce que ça fait d’avoir son café  !

Pour permettre à tout ce beau monde de se réunir, de faire connaissance, de rêver de cette journée, d’être créatifs, de partager des idée puis de les organiser, elle animera

une soirée « d’ébullition »,

le mercredi 25 septembre à partir de 18h.

NOTEZ LA DATE !

Pour confirmer votre présence, ou savoir où ça va se passer avant tout le monde… Contactez-nous !

Un porteur de Paroles sur la tournée Arachnima

Sonia K rejoint la tournée Arachnima ! Chaque semaine de l’été, depuis 20 ans, la tournée visite un quartier différent de Strasbourg. Elle y propose de multiples activités : artistiques, sportives, mais aussi scientifiques, mécaniques et citoyennes !

Pour la dernière semaine de cette saison 2019, elle s’installe à Koenigshoffen. Sonia K y sera présente les vendredi 30 août et dimanche 1er septembre pour un Porteur de Paroles sur la vie du quartier.

Retrouvez tout le programme sur le site.

Rejoignez-nous pour échanger sur place : Square Hasek, de 16h à 20h.

Venez l’animer avec nous, les bénévoles se retrouve le mardi 27 de 10h à midi dans les locaux de la Braise, 66 rue du Faubourg-National pour peaufiner l’accroche et préparer les relances.

 

 

Retour sur… Le premier « Bootyshake »

« J’ai l’impression d’avoir 15 ans » , « Mon gamin serait là, il serait fou ! », « C’est trop bien de pouvoir sauter »… Voilà ce qu’on a dit et entendu lors du premier « Bootyshake », le 27 mai dernier.

« On le saura pour la prochaine fois, prévoir une serviette pour essuyer sa transpiration et ne pas faire ça avec des bouts de papiers qui restent collés dans le dos !

Dès les premières notes, les vibrations du son se sont emparé des corps, les jambes ont commencé à bouger, les bassins à se déhancher, les pieds à trépigner, les bras à s’élever, puis les têtes à virevolter jusqu’à ce que tout le corps se libère, libérant aussi les rires !

Un temps de danse pour certaines, un défouloir pour d’autres mais pour toutes un moment qu’on a envie de revivre et qu’on a envie de faire découvrir à nos proches.

N’hésitez pas à venir partager un instant de bonheur avec nous lors de la prochaine session ! »

Guettez la prochaine date à la rentrée !

Le « bootyshake« est une animation qui a pour but de pouvoir danser librement sur la musique que l’on souhaite, sans aucune contrainte de niveau, de technique, sans prof à suivre, juste danser librement et laisser exprimer les corps ! Dans un endroit où il n’y a pas de vue de l’extérieur, où tout le monde danse, sobre, pour décomplexer au maximum les personnes participantes !

Retour sur… l’atelier de désintoxication de la langue de bois

« Désintoxication de la langue de bois » ? « Délanguedeboisement » ? On a cherché d’autres mots, on s’est demandé comment mieux expliquer ce qu’on y fait… On s’est aussi dit qu’il n’y a rien de tel que des situations concrètes pour mieux voir où ça nous mène !

Alors on s’est projeté ensemble, de manière fluide, sans engagement, quelques pistes de rêves concrets pour passer à l’action et peut-être embarquer d’autres personnes…  On s’est dit que des élections fournissent une énorme et riche matière première à ces situations qui cherchent à voir ce qui se cache derrière les mots. On s’est imaginé donner des rendez-vous réguliers pour « traduire » les programmes électoraux en y bannissant toute trace de langue de bois.

On s’est vu afficher ces « traductions » sur les panneaux devant les écoles, les diffuser sur une page de « désintoxication » où l’on pourrait aussi partager une fiche de poste ou un courrier, les mettre en discussion par un porteur de paroles place Kléber ou encore les partager à différents endroits par des criées.

On a eu envie, en complément, de jouer régulièrement à « la dînette présidentielle« , pour élargir le spectre de notre auto-défense intellectuelle. Ou encore d’organiser des atelier de « désintoxication » de l’image pour analyser aussi le langage visuel !

On s’est dit que d’ici là, le beau temps s’y prêtant peut être, on pourrait commencer à en causer dans la rue, avec « les gens », en leur posant par exemple la question « une décision, ça se prend dans l’isoloir ? ».

Rendez-vous le 11 juillet à 18h

pour préparer un Porteur de Paroles sur ce sujet !

Et le samedi 13 juillet pour expérimenter le dispositif !

 

 

 

Atelier de désintoxication de la langue de bois

La coopérative La braise nous propose un atelier qu’on a très envie d’accueillir dans notre futur café.

« Un espace pour construire du savoir collectif autour d’un sujet. Dans celui-ci, on se demande si les mots que nous entendons et que nous utilisons n’ont pas une influence sur la manière dont nous pensons. Ça fait du bien. Quel soulagement que de dénoncer collectivement les mots qui nous environnent, qui nous parasitent, qui nous agacent ! Ça aiguise l’esprit critique. Prendre le temps d’analyser à plusieurs les mots et vocables qui nous entourent dans une démarche d’autodéfense intellectuelle. C’est l’occasion de s’amuser ! Parce qu’on joue avec les mots, on les invente, les déforme, les remplace… dans de mini-ateliers qui se veulent avant tout ludiques. »Tout le détail du déroulé sur leur site et dans  la vidéo pédagogique réalisée par le Contrepied.

Rendez-vous le mardi 4 juin à la Pérestroïka,

2 rue du Tiergarten, on démarre à 19h !

Contactez-nous pour vous inscrire.

Lecture collective « Comment tout peut s’effondrer » de Servigne et Stevens

« Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. L’utopie a changé de camp : est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ? Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, à vivre… »

L’ouvrage de Pablo Servigne et Raphael Stevens nous pousse à nous interroger, à imaginer, à passer à l’action.

Rendez-vous le jeudi 4 juillet à la Maison Citoyenne

pour une lecture collective de leur livre.

Avec cet « arpentage », nous vous proposons non seulement de nous approprier les propos des auteurs en lisant ensemble cet ouvrage désormais incontournable. Mais nous vous invitons aussi  à réagir, penser, imaginer ensemble !

Contactez-nous pour vous inscrire !

Apéro découverte du Théâtre Forum

Venez découvrir les jeux du théâtre de l’Opprimé et entrainez-vous à lutter !

Augusto Boal a inventé le Théâtre de l’Opprimé. La forme la plus connue est le Théâtre Forum, qui permet au spect’acteur d’influencer le déroulé d’une scénette, voire de monter sur scène pour jouer l’un des rôles.

C’est un excellent outil pour s’entrainer à lutter contre toutes nos petites et grandes oppressions du quotidien. Délit de faciès, sexisme, harcèlement, nombreuses sont les situations où nous ne savons pas comment réagir, où nous n’osons pas.

Grâce au Théâtre de l’Opprimé, il est possible de se mettre en situation, d’expérimenter, de discuter et de s’aider à trouver les réactions adéquates dans un contexte sécurisé.

Rendez-vous le 26 juin à 18h30,

à la salle évènement de la Maif, 18 route du Polygone,

en tenue d’entrainement, pour découvrir de petits « jeux », faire connaissance, s’essayer à la mise en situation, se donner envie d’aller plus loin.

Contactez-nous pour vous inscrire !